Lot C

Bouées instrumentées côtières multi-paramètres

Résumé scientifique global 

Cette fiche regroupe trois opérations complémentaires de suivi à long terme et à haute fréquence de paramètres hydrologiques en zone côtière sur la façade nord méditerranéenne.

Les mesures sont basées sur l’installation en deux sites de mouillages pérennes équipés de différents capteurs répondant aux objectifs scientifiques des équipes impliquées.

Les deux sites retenus sont :

  • l’embouchure du Rhône (au niveau de la bouée Roustan)
  • la baie de Marseille

Ces opérations viennent compléter l’observation à long terme de la zone côtière entre le Rhône et la baie de Marseille en apportant la dimension haute fréquence temporelle aux suivis déjà en place concernant :

  • Les apports du Rhône mesurées à haute fréquence à la station automatique d’Arles géré par l’IRSN et le COM (Station SORA)
  • La dérive du panache du Rhône vers l’est par la réalisation des transects en continu entre Marseille et la bouée Roustan par le Service d’Observation du Com (opération SOC-Rhône)
  • Les mesures bi-mensuelles au point SOMLIT en rade de Marseille Ø Le quadrillage périodique de la rade de Marseille par le Service d’Observation du COM (opération SOC-Rade)
  • Les mesures météorologiques réalisées dans la baie de Marseille à partir de la station automatique installée sur le Frioul et gérée par le Service d’Observation du COM
  • Les apports atmosphériques mesurés à partir du Frioul par Service d’Observation du COM et le CEREGE
  • La quantification du rayonnement UV réalisée par le LMGEM à partir de stations à terre.

Ces opérations seront également complémentaires des projets CETSM suivants :

  • Mise en place d’un système de prélèvements et d’analyses benthiques (FRAME) en baie de Marseille par l’IFREMER
  • Développement du parc instrumental pour la physique côtière et du parc d’instrumentation in situ Oceanomed
  • Etude par le LMGEM de l’influence anthropique en baie de Marseille à l’aide d’engins autonomes (Lot E) équipés de capteurs bio-optiques (influence des UV, hydrocarbures, matières organiques…).