L'Ifremer

Ifremer est maître d’ouvrage du projet et est associé à l’ensemble des membres d’OCEANOMED.

Créé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe des ministères chargés de la Recherche, de l'Agriculture et de la Pêche, de l'Equipement et des Transports, de l'Ecologie et du Développement durable.

Institut national de recherches marines, l'Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. A ces fins, il conçoit et met en oeuvre des outils d'observation, d'expérimentation et de surveillance et gère la flotte océanographique française pour l'ensemble de la communauté scientifique.

L’institut en quelques chiffres :
> un budget annuel de près de 160 millions d'euros
> 1 385 salariés Ifremer et 320 salariés de l'armateur Genavir
> 5 centres : Manche / mer du Nord, Brest, Nantes, Méditerranée, Pacifique
> 26 implantations sur tout le littoral métropolitain et dans les DOM TOM
> 25 départements de recherche
> un ensemble de moyens d'élevage aquacole et d'expérimentation
> un ensemble de moyens d'essais
> 7 navires (dont 4 hauturiers), 1 submersible habité, 1 engin téléopéré pour grande profondeur (- 6000m)

La présence Ifremer est pilotée par le Centre de Méditerranée implantée à La Seyne-sur-mer, à proximité de Toulon. Le Centre de Méditerranée couvre la façade méditerranéenne française de la frontière espagnole à la frontière italienne, la Corse ainsi que les trois implantations des Départements d'Outre-Mer : Guyane, Martinique et La Réunion, avec un personnel installé dans sept implantations au total. Les projets et activités scientifiques et techniques sont conduits au sein de plusieurs Départements et laboratoires :

- Systèmes sous-marins à La Seyne 
- Pisciculture Marine à Palavas et Martinique 
- Environnement Littoral PACA et Languedoc Roussillon 
- Halieutique Méditerranéen et Tropical à Sète, Guyane, Martinique et La Réunion 

Le Centre et ses stations rattachées regroupent environ 200 agents Ifremer (ingénieurs, chercheurs, techniciens et administratifs).

En outre, sur le site de La Seyne, le GIE Genavir, filiale de l’Ifremer, est chargé de la gestion des moyens navals et regroupe environ 50 agents. Le centre héberge également une équipe de la Direction technique de l’INSU, pour les activités relatives à l’océanographie et à la flotte côtière de l’INSU. Le centre accueille également une équipe l’IRSN et une équipe du CEDRE.

L'établissement de La Seyne-sur-Mer héberge, le département Systèmes Sous-Marins et le laboratoire Environnement Ressources Provence-Azur-Corse acteurs internes du projet CETSM.

 

La culture régionale en matière de systèmes marins et sous-marins et les facilités qui lui offrent son environnement géographique et une accessibilité rapide aux grandes profondeurs, ont imposé l'établissement de La Seyne comme principal site de l'Ifremer en matière de préparation des moyens techniques d'intervention sous-marine profonde.

 

C'est dans son bureau d'études et dans ses ateliers que sont conçus, assemblés et entretenus les moyens de pénétration et d'exploration de l'océan profond.

 

Afin de procéder aux interventions logistiques nécessaires à la préparation des campagnes à la mer, la présence d'équipements portuaires, à l'intérieur même du site, permet par ailleurs la mise à disposition de deux halls techniques dédiés à l’intégration et à l’entretien des engins habités et inhabités, d'un local de stockage des matériels destinés aux opérations en mer, d'ateliers et l’ensemble des moyens d’essais nécessaires à la mise au point des systèmes d’intervention profonde.

Un bassin d’essai pour submersibles, d’une superficie de 160 mètres carrés et d’une profondeur de 6 mètres, complète cet ensemble.